Site Loader
observer animaux foret

Vous avez décidé de vous mettre au vert pour vous ressourcer ? Pourquoi ne pas profiter de cette belle sortie en forêt pour contempler la faune sauvage ? Observer les animaux dans leurs habitats naturels est toujours une expérience palpitante.
Bien sûr, il ne suffit pas de se balader dans la nature pour pouvoir rencontrer ces êtres exceptionnels (les journalistes de National Geographic ne se donneraient sûrement pas autant de mal pour obtenir leurs clichés, si c’était aussi facile). Vous l’aurez compris, ce genre d’aventure requiert une bonne préparation. Et pour vous aider à bien vous organiser, voici quelques conseils pratiques.

Mettre toutes les chances de son côté en adoptant les bonnes pratiques

Les animaux sauvages sont, en général, d’un naturel craintif, c’est pour cette raison qu’il est toujours difficile d’aller à leur rencontre et d’espérer les contempler en toute facilité. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il vous faudra prendre le temps de connaître l’espèce que vous souhaitez observer.
Il est important que vous appreniez davantage sur l’animal, que ce soit ses habitudes, son comportement, son habitat, son alimentation ou encore son cycle de reproduction. Plus vous en saurez, mieux vous comprendrez son mode de vie et mieux vous saurez comment vous y prendre pour le trouver.

Certaines espèces d’oiseaux et de mammifères sont visibles généralement aux aurores. D’autres, comme les lémuriens nocturnes, sont plus faciles à approcher au coucher du soleil ou pendant la nuit.
Vous découvrirez également que pour pouvoir espérer trouver un écureuil, il vous faudra suivre les traces des restes de nourriture qu’il laisse sur son chemin. Alors que, dans le cas des chevreuils et des sangliers, il vous suffit de suivre leurs empreintes.

Pour pouvoir contempler votre animal fétiche, vous aurez aussi besoin de repérer les lieux propices qui vous permettront de l’observer en toute tranquillité. Certains animaux sont uniquement visibles près des étangs ou des lacs. Il vous faudra donc trouver un bon emplacement dans ce genre d’écosystème.
Si vous prévoyez de dénicher d’autres espèces plus spécifiques, il se peut que vous soyez amené à vous installer dans le désert, dans une grotte, en hauteur sur un grand rocher ou même près d’un volcan.

Utiliser un outil d’observation adapté

Quand on s’apprête à se rendre en pleine nature pour aller à la rencontre des animaux sauvages, il est toujours important de bien s’équiper. Un appareil photo doté d’un téléobjectif photosensible et statique est un bon investissement. Cependant, il n’y a rien de mieux qu’un piège photographique pour pouvoir surveiller et observer la faune autant qu’on le souhaite.

piege photographique chasseBien sûr, il s’agit avant tout d’un dispositif de piège photo pour la chasse. Toutefois, les amoureux de la nature et les scientifiques sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à se servir de cet appareil afin de pouvoir contempler les animaux évolués dans leur environnement. Le piège photographique est un système permettant à son utilisateur de visionner des images et des vidéos de qualité, mais également d’écouter des sons.

L’outil dispose d’un capteur de mouvement (et d’un capteur thermique) ainsi que de diverses fonctions telles que le déclenchement automatisé et le support infrarouge. Vous pouvez même avoir des fonctionnalités capables d’afficher la température et le cycle lunaire sur certains modèles.

Lors de votre balade en forêt, vous pourrez installer le dispositif dans la zone de passage de l’animal que vous voulez observer. Vous pouvez, par exemple, le fixer sur un arbre en veillant à ce que l’espace soit bien dégagé. Il vous suffira ensuite d’effectuer les réglages nécessaires (prise de vues, inclinaison de l’objectif, durée de la vidéo avant activation du déclencheur, mode rafales, etc.) et l’appareil fera le reste.